STL d'argouges


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [fiches]

Aller en bas 
AuteurMessage
frisouille
Admin
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: [fiches]   Mar 27 Mar - 2:08

bon je vait toutes les temmettrent en page.

Auteur: Montaigne
Titre: Essais
Objet d'étude: L'autobiographie


I/Repère:

Auteur: Michel Eyquem de Montaigne né le 28 février 1533 et mort le 13 septembre 1592 a eu un précepteur de 3 à 13 ans qui lui apprit le latin qui était la seule langue qu'il pouvait parler. Il partit ensuite au collège du Guyenne à Bordeaux et fit ensuite des études de droit. A 37 ans (en 1571) il commença ses Essais. Il fut aussi maire de Bordeaux de 1581 à 1585. Il à aussi écrit Journal de voyage (1574).

Siècle: guerres de religion, renaissance et humanisme.

Oeuvre: genre autobiographique, raconte la vie de l'auteur, destiné à présenter l'auteur objectivement.

Extrait: situé au début de l'oeuvre (préface), avertissement de l'auteur sur ce livre.


II/Lecture:


Voir fiche.

III/Plan:

1)Comparaison du livre avec une peinture
-Objectivité de l'auteur
-"Car c'est moi que je peins" (l 15-16)
-analyse objective de Montaigne

Conclusion: ce texte est une autobiographie de part son objectivité

2)Montaigne interpelle le lecteur à travers le livre
-Il veut les avertir
-"Au lecteur. C'est ici un livre de bonne fois, lecteur." (l 1-2)
-L'auteur insiste sur l'objectivité de l'oeuvre (et donc de l'auteur)

Conclusion: L'auteur interpelle le lecteur par l'intermédiaire du livre et le lecteur juge l'auteur par son oeuvre.

3)L'auteur se défend de ce qu'on pourrait lui reprocher
-Il cherche donc l'inverse
-"Il t'avertit, dès l'entrée, que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée. Je n'y ai eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire." (l 2-3)
-L'auteur embrouille sur ses véritables motivations

Conclusion: On ne sait pas ses motivations et elles restent libres d'interprétation.

Conclusion générale: Ce texte est originale car il pose les règles et les problèmes de l'autobiographie et donc peut être considérer comme la première autobiographie moderne.

Citation :
George SAND - Journal intime
Objet d'étude : L'autobiographie


I- Repères

*Auteur: née en 1804 et morte en 1876, George Sand est une écrivaine française du XIXe siècle. Auteur polyvalente car elle à écrit des romans (ex: La marre au diable en 1846), des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre, des récits (ex:Un hiver a Majorque en 1842),ou encore une autobiographie ...
Elle a eût plusieurs amants dans sa vie , dont Alfred de Musset et Chopin.

*Siècle: XIXe siècle -> le siècle du Romantisme.
Elle participa dans l'ombre au gouvernement provisoire de 1848.

*Oeuvre: récit autobiographique sous forme de journal intime.

*Extrait: Bala j'ai très peu d'information... donc n'hésitez pas a poster pur rajouter ce qui faut ^^


II- Lecture


III- Plans
I)Les marques du journal intime.

_1) la date : éditeur qui l'a mit pour le lecteur, mais incertitude : " (?) "
pourquoi elle ne met pas de date? -> destinataire c'est elle -> elle écrit
pur se défouler, pour laisser une trace de son histoire.
_2) le "je" et "me" -> pronoms et déterminants possessifs.
_4 temps : présent / futur / passé composé / plus-que-parfait
=> étrange et rare mais typique du journal intime : ouverture vers le
temps, pas de chronologie à suivre.
_lecture de M. de Maistre : aucun compte-rendu -> en retient une seule
anecdote qui a mis en éveil non pas sa réflexion mais ses
sentiments
. =différents
_sentiment de spontanéité :
1)Répétitif° : "Mon Dieu, mon Dieu" (l.6 et l.19)
2)Phrases courtes (->la pensée ne se développe pas.)
3)Ponctua° très forte : émotivité.
4)Un texte qui est construit dans la juxtapose° -> pas d'organisa°
maîtrisée.
5)Elle s'adresse la parole à elle-même et s'appelle par son prénom : "et
moi, où suis-je, pauvre George!" (l.16)
_Elle s'adresse a celui qui l'a quitté : "tu me quittes" (l.21) et à Dieu (l.6
et l.19)
_à la l.12 elle à écrit au masculin, soit :
*son personnage masculin déteint sur son écrit.
*elle à écrit vite...
_traitement grammatical particulier de l'énonciation et du temps unique,
très riche, variété et liberté par rapport au temps.
_royaume de l'émot°, des sentiments.
_accès à une sphère qui échappe au regard des autres.

CCL PARTIELLE: on est assuré d'avoir un discours sincère (car pas le regard des autres). Cette sincérité nous donne a voir une femme blessée et malheureuse.


II)Portrait de la femme amoureuse abandonnée.

_minuit: bilan de la journée,heure de passage.
_"je ne suis profondément ennuyée" (l.1) -> ennuie à la fête,typique des
nostalgique, de la peine de coeur, de solitude. Image de la personne en
chagrin qui ne partage pas la liesse de la foule. => l'ennui renvoi au
Romantisme
.
_"doucement triste" (l.2) : oxymore. Côté agréable de la tristesse ->
mélancolie.
_Plus rien ne l'intéresse, ne retient que 3lignes de M. de Maistre. Histoire
aussi romantique : amour perdu - retrouvé - reperdu - mort. C'est une
personne dépressif hanté par la mort. Plein de mépris et de dégoûts (
marque sa solitude)
"vipère qui mange le coeur" =>souffrance physique
->morsure, venin ->sentiment
_énonciat° incorrecte : "femmes blondes, blanches" (l.14)
_son "be" "pe" -> blondes, blanches, parées, plumes ...
_faute de syntaxe dans l'accumula°, de gré de passion à sensualité.
_amour, passion, elle appelle Dieu -> registre lyrique
_ce qu'elle retient de Maistre c'est sa pensée du moment => symbolique.
_"je mourrais" (l.7) -> désespoir, pur elle c'est une certitude.
_ponctua° forte pour marquer la violence de ses sentiments.
_elle se compare à la reine -> fantasme.
_dernier paragraphe : s'adresse directement à son amant. Aveux final :
répétit° des superlatifs, pts d'exclama°. abandon de son orgueil =>
PAROXYSME (= point le plus haut.)

CCL: texte hyper émouvant, on y voit une jeune femme très amoureuse et très malheureuse. Lyrisme et voyeurisme. Expression des sentiments; fortement marqué par le romantisme. écriture autobiographique : le journal, écriture immédiate, pas travaillé, spontanée, elle est inscrite dans l'émot° du présent.


IV- Ouverture

genre de texte qui met à nu l'auteur comme " Au lecteur " de Montaigne.


Fiche de Molière:



Molière


Années : 1622-1673 (51 ans)

Nationalité : Français


Auteur dramatique, il renonce au barreau pour créer.

Ses oeuvres :
Les fâcheux, l’école des femmes, le tartufe, les fourberies de Scapin, le malade imaginaire …

Sa première œuvre, lui rapporte la célébrité. Molière obtient du roi la salle du palais royale, ou il va se produire pendant 14 ans, comme auteur, directeur de sa troupe et acteur.
Ses pièces pièces parlent souvent de famille, de mariage et d’argent.

Les femmes savantes en 1672 connaissent un grand succès, mais Molière a trop présumé de ses forces ; il meurt en 1673 après la 4ème représentation du « Malade imaginaire ».



L’AVARE



Intro : Comédie de caractère où Harpagon est prit de l’argent, ce qui le pousse à vouloir que ces enfant ne sa maries pas.

Cette oeuvre rappel que quand l’argent ne circule pas rien ne vas plus.

Plan :
I. Dimension excessive dans la folie du personnage
II. La dimension théâtrale



Premier Axe : La dimension excessive de la folie du personnage

*Phrase courtes
*Ponctuation forte (sentiments forts)
*Gradation : A voleur, a l’assassin (il amplifie le problème)
 Il compare le vole a un meurtre

*Accumulation de question et d’incohérence
+ Exagération.

*Son identité = son argent = schizophrénie (dédoublement de personnalité)

*Hélas= Tragédie

Répétition, personnification de son argent, oxymores….

• analyse froidement paranoïa
 Preuve de folie
 Il croit que tout le monde ce moque de lui

Petite conclusion : Face à un personnage qui a passait les limites de la raison, on arrive a une situation ou le personnage devient ridicule.
Grand mouvement de bravoure, prouesse théâtrale pour l’acteur


Deuxième axe : La dimension théâtrale

Il s’agit d’un monologue : Moment spéciale énormément d’exclamations : relief, ton fort (certain volume sonore)
De plus c’est un monologue comique
Implique : Occupation de l’espace (court partout + comique de geste …)

Entré fracassante : Avant la scène entré fracassante (didascalie)= Il crie au voleur dès le jardin, et vient sans chapeau.
 Mais très peu de didascalies car Molière écrit pour mettre en scène lui-même, donc le metteur scène innove.

Comique de Gestes

Il se prend lui-même par le bras : Comique de geste
.Il pleur son argent : Il tombe
. On peut imaginer qu’il se un trou (comme de Funeste dans le film)
. Parle au publique : _Guignol (farce)
*Que de gens rassemblés (en parlant au publique)
 Sa casse la relation sacré entre la scène et la salle, il rompt le 4ème mur en parlant au publique.
*Adverbe qui ramène a des lieux du théâtre : pigeonnier…

Il est sur de lui de plus car il prévoit le rire de la salle.

Petite conclusion : On vient d’assister a un sketch, et l’on voit le talent de Molière a travers cette scène.

CONCLUSION


Scène très forte animé ou ‘auteur joue sur le son, l’espace et avec le publique (c’est rare a cette époque). Cette scène est destiné a faire rire pour plaire.
On voit que Molière à mélanger le comique de geste et de parole ce qui n’est pas rare sur lui.


Citation :
Primo Lévi chapitre 2:

Auteur: Primo Lévi
Titre: "Se questo è un uomo" (Si c'est un homme)
Objet d'étude: L'autobiographie


I/ Repères:

Auteur: Primo lévi né à Turin en 1919 et s'est suicider en 1987 s'installe à Milan en 1942 après des études de chimie. Il fût arrêter comme résistant en février 1944 puis déporter à Auschwitz où il restera jusqu'à la libération du camp (en janvier 1945). Après sa déportation, il prend la direction d'une entreprise de chimie et écrit en même temps Si c'est un homme qui parut en 1947. Il à aussi écrit La trêve (1963), Histoire naturelle(1966), Vice de forme (1971), Le système périodique (1975) où encore Les naufragés et les rescapés (1986).

Siècle: Fascisme de Mussolini depuis 1922, seconde guerre mondiale, camp de déportation, mouvement littéraire: réalisme

Oeuvre: autobiographie qui raconte la vie au camp de concentration pour instruire/choquer le lecteur.

Extrait: Il se situe p35 (début du livre), le thème est l'arrivée au camp avec pour but de montrer la déshumanisation de l'humain en lui affectant un numéro.


II/Lecture:

p35


III/Plan:

Étude linéaire.

-On lui donne un numéro
-perte d'identité
-"Mon nom est 174 517" (p35)
-Sa vie passée est finie

Conclusion: Le lager détruit moralement.

-Le numéros est l'identité
-Science des numéros: plus c'est gros, plus c'est bête et plus c'est petit, plus c'est vicieux et débrouillard.
-"On traitera toujours avec respect un numéro compris entre 30 000 et 80 000: il n'en reste qu'une quarantaine désormais, mais ce sont des Grecs du Salonique et ils ont plus d'un tour dans leur sac." (p36)
-Politique propre au camp

Conclusion: le lager est bien organisé.

-On les frappent
-La force physique est la loi
-"Il nous as fallu bien des jours et bon nombre de gifles et de coups pour nous habitué à montrer rapidement notre numéro" (p35)
-Ce sont des bêtes

Conclusion: on les détruit physiquement.

Conclusion générale:
Le lager est une communauté où l'on détruit les habitants physiquement et moralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narko
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 28
Localisation : with Conker in poy-poy's safari
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Dim 29 Avr - 17:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narko
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 28
Localisation : with Conker in poy-poy's safari
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Dim 29 Avr - 17:42

Voici la suite

http://img242.imageshack.us/my.php?image=numriser0002vx0.jpg

par contre je sais pas à quel auteur elle correspond Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narko
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 28
Localisation : with Conker in poy-poy's safari
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Dim 29 Avr - 18:04

Celle ci parle de La Cantatrice Chauve d'Eugène Ionesco


http://img295.imageshack.us/my.php?image=numriser0003ux4.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narko
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 28
Localisation : with Conker in poy-poy's safari
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Dim 29 Avr - 18:07

Voilà la dernière que jai en ma possession c'est la suite de Ionesco

http://img295.imageshack.us/my.php?image=numriser0004ba5.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frisouille
Admin
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Mar 15 Mai - 21:24

D_WADE a écrit:
Jean Racine: age classique, née le 22 décembre 1639 auteur 2 tragédies. Aura 1 immense succé dés
1960. Ecrit 1 pièce pendant par an (pendant 10 ans). S'impose devant Corneille et Moliere. Ecrivain
2 louis 14. A écrit Andromaque(1667); Britannicus(1669); Bérénice(1670); Iphigénie(1674); Phède(1677).
Il meurt le 21 avril 1699 a PARIS.
Histoire: Titus empereur de Rome se sépare de Bérénice malgré lui et malgré ellecar le peuple Romain
refuse d'avoir une reine étrangère. Dans cette scène Titusannonce a Bérénice qu'il la renvoie a Rome.

Première partie: la tragédie de la scène(genre-situation)
2°partie: la puissancede l'expression des sentiments(la femme amoureuse-la poésie)
Lecture: c'est 1 partition en alexandrins(donne de la noblesse)

1°) caractère de la tragédie: la mort, la trahison et le déséspoir. tous les perso sont innocents: soumis

au destin et a la passion. aucun espoir.
-personnages glorieux:empereur et reine
-Titusna pa le choix entre Bérénice et Rome(v23)
-champ lexical de la tragédie: (jamais,cruel,aimer,seigneur,adieu)
-les 2 perso sont soumis a leur destin
-hyperbole "je n'écoute plus rien". éxagération des sentiments
-l'heroine va au devant de son destin( c elle ki va voir Titus)
-affrontementdes logiques( amour/pouvoir)
-on est en présence de passion de devoir et d'apscence de liberté
Titus doit rester digne et glorieux. il fait ce choix pour protéger Bérénice.
La Renomée= divinité qui révèle la pensé des héros mort donc titus va mourrir.
Conclusion: Bérénice est une tragédie pure qui ne contient pas d'action et ou l'intrigue repose uniquement sur Titus et Bérénice qui veulent s'épouser. Beaucoup de sentiments. On est dans la catharsis.



2°)elle vient se faire assassinée,se faire supprimer son dernier éspoire(que Titus l'épouse)
A partir du v9: passage a la douleur: le système de ponctuation est+fort.
Marques du temps: recommencement infini
Puis du concret: elle consoit le temps comme un recommencement éternel. c'est la preuve d1 grand amour.
Elle le traite d'ingrat puis se compare a lui: v17-18-19
Utilisation de la poésie pour exprimer les sentiments.
Utilisation d'alexandrins,emploi du lyrisme,les registre sont mélanger
Synécdoque: renvoie d1 objet par 1 seule de sa partie.
exemple:la bouche qui represente l'homme tout entier.
Conclusion: la tragédie est réèllement 1 spectacle car on voit changer les sentiments des persos. Utilisation d1 langue poétique qui déclanche l'émotion.

CONCLUSION: c'est une scène clé dans l'oeuvre,scène impressionnante avec le piège tragique qui se referme sur les personnages et la beauté des vers de la tirade de Bérénice.
Désoler si c 1 peu court mais g ke sa dans mon cour.


Primo Lévi chapitre 15:

Auteur: Primo Levi
Titre: "Se questo è un uomo" (Si c'est un homme)
Objet d'étude: L'autobiographie


I/ Repères:


Auteur: Primo lévi né à Turin en 1919 et s'est suicider en 1987 s'installe à Milan en 1942 après des études de chimie. Il fût arrêter comme résistant en février 1944 puis déporter à Auschwitz où il restera jusqu'à la libération du camp (en janvier 1945). Après sa déportation, il prend la direction d'une entreprise de chimie et écrit en même temps Si c'est un homme qui parut en 1947. Il à aussi écrit La trêve (1963), Histoire naturelle(1966), Vice de forme (1971), Le système périodique (1975) où encore Les naufragés et les rescapés (1986).

Siècle: Fascisme de Mussolini depuis 1922, seconde guerre mondiale, camp de déportation, mouvement littéraire: réalisme

Oeuvre: autobiographie qui raconte la vie au camp de concentration pour instruire/choquer le lecteur.

Extrait: Il se situe p211 (fin du livre), le thème est l'amélioration des conditions de vie du narrateur ayant pour but de montre l'humanisation de ce dernier celui permettant de pensée.

II/Lecture:


p211


III/Plan:

Étude linéaire.

-On les appelle avant tout le monde chaque jour
-Cet appelle est magique
-"Maintenant, chaque matin, au moment de former les équipes, le Kapo appelle avant tout le monde les trois du laboratoire, "die drei leute von labor".
-Donne une élévation sociale

Conclusion partielle: Le fait d'être socialement élevée permet une meilleure survie au camp.

-Opposition entre son travail et celui des autre
-Il ne travaille plus
-"Et puis, peut-on appeler ce que je fais un travail? Travailler, c'est pousser des wagons, transporter des poutres, fendre des pierres, déblayer la terre, empoigner à main nues l'horreur du fer glacé. Tandis que moi je reste assis toute la journée, avec devant moi un cahier et un crayon, et même un livre qu'on m'a donné pour me rafraîchir la mémoire sur les méthodes d'analyse." (p 220)
-Il à plus de confort

Conclusion partielle: En devenant un spécialiste, il à obtenu le privilège de ne plus travailler et donc améliore ses chances de survie.

-il est promus et peut mieux voler.
-Paradoxe: On donne aux "riches"
-"En admettant même ... il n'y as pas de surveillance ni de fouilles qui puissent l'en empêcher." (p 218)
-Sa conditon au lager est donc énormément améliorer

Conclusion partielle: Le lager est injuste: les promus ont plus de privilèges que les travailleurs.

-Champs lexical de la douleur et personnification de celle-ci.
-Il se remet à penser.
-"Pourtant, tout les matins, je n'ai pas plus tôt laissé derrière moi le vent qui fait rage et franchi le seuil du laboratoire que surgit à mes côtés la compagne de tout les moments de trêve, du K.B. et des dimanches de repos: la douleur de se souvenir, la souffrance déchirante de se sentir homme, qui me mord comme un chien à l'instant où ma conscience émerge de l'obscurité.
-Paradoxe: il échappe, à l'enfer physique pour avoir une douleur psychologique.

Conclusion partielle: Cette promotion lui accorde le privilège de ne plus souffrir physiquement mais donc son esprit réapparait pour lui infliger un douleur morale sur sa condition.


Conclusion générale:
La promotion de l'auteur améliore ses chances de survie au camp et lui apporte plus de confort mais en contrepartie, il se remet à penser à toute l'humanité qu'il à perdu.

Citation :

Auteur: Alfred de Musset
Titre: Les caprices de Marianne
Objet d'étude: Théâtre

I)Repères:
1)Auteur: Alfred de Musset
2)Siècle: romantisme
3)Oeuvre: Drame romantique. Le découpage en acte est aléatoire,le changemant de scène est libre (pas forcément de changement de scène a l'aparition d'un nouveau personnage). Elle se termine par la mort et le sujet est l'amour et la progression sociale,c'est un mélange de commédie et de trajédie (trajédie car Coelio meurt a la fin). Le héro est marqué par le romantisme (soit libertain,soit déprésif). Les deux personnages prinsipeau sont :_Coelio:amoureux de Marianne _Octave cousin de Marianne,un déboché et fêtard
4)Extrait:

II)Lecture

III)Plan:

1)Le drame romantique:

A)Le drameLes personnages du couple ne sont pas marqués socialement.Il y a un mélange des genres (1° partie: dramatique voire trajique; 2°partie comique)
.Il y a des traces d'humour (jeux de mots sur la mort) Octave décrit sa vie:Lui il est un équilibriste et il a des ennemis qui veulent le faire tomber (femme, parents, créantiés...).

B)Le romantique.Il y a une définition du romantisme: « cette gracieuse mélancolie »Coelio: _anaphore:Malheure (1° tirade) _images:qui refletent sa situtation _Chant lexical:il décrit le héros romantique (il subit la vie) _On voit le Tiraïment du personnage.Octave: _Points commun avec Coelio:tirayement,parle par images. _Autre: grâce (équilibre),soufrance (argent,parents déception amoureuse),image du vin et de l'hivresse =>Dans l'expression grâcieuse mélancolie chez Coelio elle est noir,chez Octave elle est brillante et gaie mais c'est la même.Les deux personnages se complaite pour en former qu'un.


2)Le duo:

Deux homme ps attaché par le rapport maître-valet.La tirade de Coelio correspond a celle d'Octave,ils sont deux images du romantisme les réplique sont égales _périphrase: gracieuse mélancolie=Coelio _oxymore: gracieuse mélancolie Coelio et Octave sont pareil mais différent: _Ou tu ou je :insertitude sur qui est qui _même destinationDébut du duo dans l'action: J'ai un service a te demander => On a ici deux personnages qui renvoyent a un être unique (l'auteur qui est romantique et jeune)(lyrisme personne,théâtre qui renvoi à l'auteur)

voila j'est tout reprit de l'ancien forum et on va devoir se remettre a jour peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaindragoon (shasha)
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Localisation : au bar etalé par terre
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Mar 22 Mai - 0:41

c'etait pour demander si on pouvait pas mettre les textes sur le site a coup de scans massifs sinon je fais des photocops a 0.20 l'unité ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frisouille
Admin
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Mar 22 Mai - 3:42

pas contre moi sa m'arrangerait même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narko
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 28
Localisation : with Conker in poy-poy's safari
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Mar 22 Mai - 19:50

Moi je peux passer tout les textes par contre yen a quatre que je dois retoucher avec Paint avant (ils sont pleins d'annotations Very Happy) j'en ai passé une partie à Jérémy et jvais essayer de demander à d'autres de me scanner le reste en espérant que je mettes pas trentes plombes à retoucher les textes sachant que j'ai que le week end pour le faire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangohan38
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 344
Age : 27
Localisation : Montceau
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Mer 23 Mai - 19:24

Jean Nicolas Arthur Rimbaud : Le mal Objet d’étude : la poésie

[size=18]I/repères :[/size]

Auteur : poète né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille. C’était un poète jeune. Il n’avait pas de père et sa mère était autoritaire. Il fugue à Paris et correspond avec Verlaine qui devient un de ses amis. Il va après en Afrique et sera rapatrié à Marseille à cause d’une gangrène qui lui à fait amputé une jambe avant de mourir.

Siècle : fin de la guerre de 1870 (Prusse contre France), Napoléon I au pouvoir, Romantisme et début du symbolisme.

Œuvre : recueil de poésies, pas d’intrigue, extériorisé les sentiments de l’auteur.

Extrait : position inconnue dans l’œuvre, thème de la guerre, but de dénoncer la guerre par l’ironie.

II/ Lecture :

Je compte mettre le texte

III/Plan :

Nous allons faire une étude linéaire avec en 1 la description de la guerre et en 2 la description de dieu et de l’ironie.

1/La description de la guerre :

-allitération en « cr », « qu » et « re »
-pas agréable
-v1
-Violence du combat.

Conclusion partielle : C’est la guerre.

- voyelles nombreuses
-harmonie
-v1
-opposition avec les allitérations en « qu », « re », « cr »

Conclusion partielle : Violence du combat et l’absence de répit.

-allitération en « r »
-rire du roi
-v3 et v4
-roi joue

Conclusion partielle : Absurdité de la guerre


Conclusion générale : dénoniation de la guerre et de sa violece dans ce texte.


2/ La description de Dieu et de l’ironie :

-volta très forte (volta=changement radical de sujet)
-phrase principale du texte
-« Il est UN dieu » (v9)
-Existe-t-il plusieurs dieux ?

Conclusion partielle : Dieu existe-t-il ?

-champ lexical de la cérémonie
-église riche et luxueuse
-v9, v11 et v11
-dénonciation de l’église

Conclusion partielle : Ce texte fait une description péjorative de dieu et de l’église.

-Verbes d’action de dieu
-dieu ne s’occupe pas de la guerre
-v9, v10 et v11
-dieu est un humain

Conclusion partielle : le dieu décrit n’est pas un dieu mais un humain

Conclusion générale : dénonciation de dieu et de l’église qui paraissent simplement humain.

[size=18 ]IV/ Conclusion de l’étude :[/size]

Ce texte semble engagé avec la dénonciation explicite de la guerre et de l’église mais est un réalité une création destinée à montrer le talent ce qui rappelle Baudelaire dans ces Fleures du mal avec le texte de la Charogne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DJ JeremixXx
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 29
Localisation : aux platines ^^
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Jeu 24 Mai - 0:41

je n'ais pas encore scanner les textes , je pense y faire demain soir ou après demain entre 12h-15h ou le soir.
je passe le 31 mai pour l'histoire sniiiiiiiif plus qu'une semaine de révisions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
godareu
chimiste détraqué
chimiste détraqué
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 28
Localisation : partou sauf chez moi!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Jeu 24 Mai - 23:17

Plaind toi pas DJ JeremixXx moi je passe mon oral d'histoir le 5 juin et mon anniversaire c le 5 juin!!! C génial "Bon anniversaire geoffrey" lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godareu.skyrock.com/
Narko
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 28
Localisation : with Conker in poy-poy's safari
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Ven 25 Mai - 14:18

Ptdr on est pas sensé parler de français ???? Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DJ JeremixXx
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 29
Localisation : aux platines ^^
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Ven 8 Juin - 17:03

francais francais , j'ai deja commencé les révisions pour les textes (mais ça m'enerve il y a desfois ou j'ai ecris beaucoup de choses, desfois que dalle , il y en a ou j'ai pas d'axe cho choooooo cholcolat!)

ps: geoffrey j'ai presque terminer ton dessin, mais c'est chaud patate, il y a quand même pas mal de details , mais j'y arriverai (il ne sera pas ressemblant a 100% , la je dirai ressemblant a..... 83% aller fesons de la précision mdr lol! ) désolé pour ce mini floodage partie fiche de français je ne recommencerai pas Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narko
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 28
Localisation : with Conker in poy-poy's safari
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Sam 9 Juin - 17:15

Moi non plus Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Ben
Admin


Nombre de messages : 41
Age : 28
Localisation : heuuuu...dans des montagnes avec le pouce en l'aire
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Dim 10 Juin - 14:57

Femme noire - Senghor

I - Repères

Auteur : Léopold-Sédar Senghor né au Sénégal en 1906. Premier agrégé africain de l'université, poète contestateur, créateur du mot négritude, c’était un prof qui enseignait gratuitement le soir, résistant en France il fait une carrière politique en France puis devient le 1° président du Sénégal, il a écrit des recueilles (ex Chants d’ombres).

Siècle : XX

Œuvre: Poème lyrique mélangeant la poésie classique et la culture noir

II – Lecture

III – Plans

I) l’éloge de la femme Afrique
_« Femme noir » = son identité qui n’est pas caché mais mis en avant.
_La nudité = un vêtement (c’est une revendication culturel + esthétique) elle a des chose a dire grâce à sa couleur.
_ « J’ai grandi à ton ombre » = l’ombre de la mère => Afrique; ou l’ombre est l’amour qui l’a fait devenir homme
_ « vin noir » => vin fort (le vin fait partie de la culture française)
_ Allitération en V et F (lignes 14-15) pour le vent
_ « Gazelle »=description d’une femme élancé et animale d’Afrique

Ccl : C’est un texte écrit en français qui met en valeur la culture africaine.

II) Le poème d’amour
1) Lyrique
_ Pronom : je, te…
_ Utilisation de sentiment.
_ Anaphore rythme et donne de la force au texte.

2) érotique
_ « femme nue, femme noire » inverse de la femme aimée en occident
_ « au cœur de l’été et de Midi » symbole de la maturité sexuel.
_ « Fruits mûr » évoque le désire (la pomme)
_ « vin noir » plaisir + le pouvoir enivrant du vin
_ Les deux derniers vers on voit le mythe d’Orphée qui est aussi dans la Charogne

Ccl : ce texte est l’éloge d’une femme noire il y a beaucoup d’émotions (lyrique) et beaucoup de nouvelles images car autre culture, il y a 2 sorte de femme : la femme concrète et la femme Afrique, toutes deux aimées.

ps: si quelque chose a changer surtout ne pas ésiter à me le dire merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Ben
Admin


Nombre de messages : 41
Age : 28
Localisation : heuuuu...dans des montagnes avec le pouce en l'aire
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Dim 10 Juin - 16:19

Supplément au voyage de Bougainville (Diderot)

I - Repère

Siècle : XVIII siècle des lumières, c’est l’esprit critique.Deux ennemis Le Clergé et l’intolérance.Quatre grands personnages : Montesquieu : L’esprit des lois, Voltaire : Zadig Rousseau : Les confessions et Diderot.

L’auteur : Diderot 1713 – 1784 il est né dans une famille modeste.C’est un écrivain, son premier ouvrage Pensées philosophiques a était interdit; Lettre sur les aveugles a l’usage de ceux qui voient lui a offert un voyage en prison.C’est aussi un dramaturge il a joué dans Le fils naturel. A la fin de sa vie il a écrit Supplément au voyage de Bougainville.

L’œuvre : C’est une fiction sur des base réelle (inspirée du voyage de Bougainville) qui fait réfléchir sur deux thème :
_ La comparaison des meurs françaises et « sauvages »
_ L’affrontement intérieur de l’individu de trois ordres (loi naturelle ; civil et religieuse).
C’est un livre court 5 chapitres :
1 : présentation de l’œuvre (dialogue entre A et B) (mise en abîme)
2 : condamnation de l’esclavage et du colonialisme
3 : dialogue entre l’aumônier et Orou sur la sexualité, la religion et le mariage
4 : place des enfant et responsabilité
5 : dialogue entre A et B sur l’Homme naturel et morale

II - Lecture

III – Plan
I) Etude de la dimension comique et provocatrice
La situation est comique voire vulgaire car l’aumônier a des tentations sexuel, il y a la femme et les filles d’Orou qui sont nues devant lui et attendent d’être choisi pour coucher avec lui (les dames sont consentantes donc pas de scandale).Il n’y a pas d’effet de style pour dire que le sex est un besoin (=> Eglise pas content)
Diderot est du côté d’Orou car (description d’Orou et celle de ces répliques)
Orou pense que l’aumônier est trop fatigué alors que se sont les valeurs religieuses et morales qui l’en n’empêchent.

Ccl : la provocation va loin, on voit que Diderot est un écrivain (focalisation, discourt…)

II) Valeur philosophique d’Orou contre celles de l’occidentale
Il y a deux valeurs : a) religion
b) meurs

a) La religion pour Orou c’est mal car c’est l’ennemie du corps, elle sépare le corps et l’esprit.La religion d’Orou est la nature, la sexualité est normal c’est pour se multiplier, la religion de l’occident est une barrière, c’est un manque de politesse.

b) Les lois sociales de l’aumônier sont ingrates elles modifient le rapport entre les Hommes.Orou vous nourrissez tous, nous aussi, vous pouvez nourrir plus mais vous ne procréez pas, nous on donne tout à tous (utopie naturelle), ceci porte a réfléchir sur ce qui ne va pas en occident, les inégalités du au rangs sociaux, la religion qui méprise la moitié de ce qu’on est (le corps).

Ccl : Le personnage d’Orou est un bon sauvage, discourt sage et cohérant, qui permet de faire réfléchir le lecteur.

CCL : Passage drôle, provocateur, réflexion essentielle du XVIII la relativité des meurs qui a était pensé par Montaigne au XVI, c’est le premier sujet de dispute entre Orou et l’aumônier qui sera suivi de Dieu, du mariage…


Voilà je pense que c'est tout bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
godareu
chimiste détraqué
chimiste détraqué
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 28
Localisation : partou sauf chez moi!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Lun 18 Juin - 21:48

Slt les gents. QQun pourait mettre la fiche sur le Grand combat.
C le seule txt que G pas. Donc si qqun pouvais la mettre ce serai pas mal...

MERCI.a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godareu.skyrock.com/
frisouille
Admin
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Mar 19 Juin - 16:42

texte de michaux

Citation :
LE GRAND COMBAT

Il l'emparouille te l'endosque contre terre ;
Il le rague et le roupète jusqu'à son drâle ;
Il le pratèle et le libuque et lui baruffle les ouillais ;
Il le tocarde et le marmine,
Le manage rape à ri et ripe à ra.
Enfin il l'écorcobalisse.
L'autre hésite, s'espudrine, se défaisse, se torse et se ruine.
C'en sera bientôt fini de lui ;
Il se reprise et s'emmargine... mais en vain
Le cerceau tombe qui a tant roulé.
Abrah ! Abrah ! Abrah !
Le pied a failli !
Le bras a cassé !
Le sang a coulé !
Fouille, fouille, fouille
Dans la marmite de son ventre est un grand secret
Mégères alentour qui pleurez dans vos mouchoirs ;
On s'étonne, on s'étonne, on s'étonne
Et vous regarde,
On cherche aussi, nous autres, le Grand Secret.

intro

Michaux (1899_1984)il a étudier chez les jésuites, tout d'abors il s'orrient vers la medecine, qu'il abandonne rapidement pour la marine ( navigue en 1920 et 1921) et en 1922 il sort son premier livre: Cas de folie circulaire, et il écrit des carnets de voyages réels ou imaginés, ou des poème, il a écrit des récits parlant des ces expérience avec les drogues.

en 1925 il s'interresse a la peinture, et il est exposé pour la première fois en 1937.

en bref ce fût un artiste du XXème siècle a la fois écrivaint et peintre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frisouille
Admin
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Mar 19 Juin - 17:05

Oeuvre : receuille de poèmes en prose + en vers libres + tableau ==> cherche une aventure poètique

Le grand combat: poème "libre" et simple qui renvoi a l'imagination.

C'est un poème qui dit une histoire, où le language poètique communique un sens.

la suite et en cour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frisouille
Admin
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Sam 23 Juin - 11:00

PLAN:

I. l'histoire reconté
II.Dimension pètique


I l'histoir raconté

alitération: "re" "t" "p" donnes du rythme, et une idée de la violence.

"il le" (pronom personnels) cela montre qu'il y'a deux personnages (un ensemble) masculin

"il se" forme pronominale==> action

on a 11 verbes=> actions vivent, rythme riche

joue sur les mots typiques du 20ème siècles en utillisant les sonorités

dimention poètique


y'a un aspect émotionnel et non intelectuel

poèsie==> émotion nait du language

jeu dans l'utilisation de préfixes, langue commune

mouvements de caméra:
_changement de point de vu
_focalisation sur la victime pui recule sur l'action

CCL

regard évolu sans arrêt, c'est un poème ==>on diraire une pièce de thêatre

9 premier vers : vise le commentateur
10 à 15 : la foule

P.S. désoé pour les fautes mais vraiment pas le temp de regarder
allez bonnec chance pour ce qui on pas encors passer.


Dernière édition par le Dim 24 Juin - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangohan38
chimiste sanguinaires
chimiste sanguinaires
avatar

Nombre de messages : 344
Age : 27
Localisation : Montceau
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: [fiches]   Sam 23 Juin - 19:24

T'as oublié de dire que l'auteur est aussi un peintre qui à un peu poussé sur les substance hallucinogènes.

Sangohan38

_________________
Seul le silence est d'or, tout le reste n'est que faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [fiches]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[fiches]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiches Air Force diveses
» Avant de poser une question: Récapitulatif des fiches techniques
» Fiches de persos warhammer quest
» [Fiche] Cedr (et Meylina :p)
» [Fiche] Mr-Poulpe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STL d'argouges :: Archives de cours :: Français :: fiches-
Sauter vers: